logo beargrylls

- Interview Bear Grylls The Australian -


<div class="interview">


<p>Voici une interview de bear publier sur The Australian.</p>
<p>Nous l'avons traduit en francais.</p>






<h2 id="">10 questions - Bear Grylls </h2>
<p>Greg Callaghan , Extrait de : The Australian , 19 mars 2011</p>
<p>Bear Grylls, 36 ans, aventurier et présentateur télé, s’est déjà cassé le dos, escalader l’Everest et croit en Dieu.</p>



<br /><br />
<img class="img_principale" src="images/page/Bear_Grylls_chef_scout_1314714051.jpg" alt="Bear Grylls chef scout uk" title="Bear Grylls chef scout uk" />
<div class="article_inter">
<h5 id="">« TOUJOURS faire ce que tu as peur de faire » c’est de Ralph Waldo Emerson. Comment as-tu réussi à dépasser tes propres peurs avec autant de succès ?</h5>
<p>Il ne se passe pas un jour de tournage ou je ne suis pas au moins un peu effrayé. On fait face à de gros animaux et de l’escalade libre (sans corde). Tu n’es pas humain si tu ne ressens pas la peur. Mais j’ai appris à utiliser la peur comme une émotion stimulante. Elle est là pour m’aider dans ce que je dois faire.</p>
</div>


<div class="article_inter">
<h5 id="">Pourquoi pensez-vous que votre série fait écho à autant de public – est-ce qu’il s’agit vraiment de ces questions de survie de base ? </h5>
<p>On n’a qu’une chance dans la vie et il faut la saisir avec audace. Je n’ai jamais eu peur d’échouer – et j’ai échoué dans pas mal de choses au fil des années. Ce qui m’attire dans la nature c’est son côté imprévisible. Il faut développer une prise de conscience, réagir rapidement, faire preuve d’ingéniosité, monter un plan et le suivre. La vie peut-être confortable et prévisible. La magie de la nature est que tout arrive. Il faut faire preuve d’ingéniosité et agir rapidement. La vie est mise à nue et le confort est détruit.</p>

</div>


<div class="article_inter">
<h5 id="">Vous avez récemment tourné deux épisodes australiens de Man vs Wild dans le nord et dans le détroit de Torres. Comment avez-vous trouvé le désert australien par rapport aux autres ?</h5>
<p>Ici la plupart des gens vivent en ville et c’est leur monde. Mais vous avez l’un des plus grands déserts de la planète, avec certains des terrains les plus difficiles que j’ai jamais été amené à visiter : marécages, crocodiles, humidité et moustiques dingues. Certains épisodes Australiens font partis des plus durs que j’ai tourné</p>
</div>


<div class="article_inter">
<h5 id="">Vous avez mangé des excréments de cerfs et bu de l’eau dans des crottes d’éléphants dans vos programmes. Quand vous étiez petit, rendiez vous votre maman folle en dévorant des insectes ?</h5>
<p>Je pense que j’étais un peu fou ! Quand j’avais 7 ans, je suis resté coincé dans la boue en essayant de traverser un port et j’ai du être secouru par les gardes côtes. Ma mère m’a fait faire des corvées pour le service des sauveteurs pendant quelques semaines.</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Vous étiez en train de filmer Christchurch quand la terre a tremblée. Quels sont vos commentaires sur la manière dont les kiwis ont fait face à un tel challenge ?</h5>
<p>Autant les néo-zélandais que les australiens ont cette capacité de résistance. C’était un privilège d’être là à ce moment là et de côtoyer les gars (Grylls a effectué un certain nombre d’activités de collecte de fonds pendant sa visite en nouvelle Zélande). Quand des choses terribles se produisent, les gens se rassemblent. Vous l’avez constaté ici aussi (en Australie) avec les inondations.</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Bien avant d’être célèbre, quand vous étiez encore militaire, vous vous êtes brisé le dos dans un accident de parachute - à deux doigts d’être paralysé. Moins de deux ans après vous gravissiez le mon Everest. Considérez-vous cela comme votre plus grand test personnel ?</h5>
<p>L’Everest était un de mes plus grands rêves depuis tout petit. Ce rêve semblait fou quand je me suis cassé le dos. Je ne pouvais pas marcher, encore moins escalader. Mais parfois on a besoin d’un choc dans la vie pour réaliser ce qu’on vaut vraiment. Je regarde en arrière maintenant et je me demande si j’aurais développé ma soif de ces choses-là sans ces heures noires au début. On réalise qu’il n’y a pas toujours de seconde chance – et quand on a une, il faut être reconnaissant et aller de l’avant.</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Imaginiez-vous, en escaladant l’Everest dans un pub pour du déodorant, qu’une vraie carrière à la télévision s’ouvrait à vous ?</h5>
<p>Non (rires). On m’a demandé de faire une pub sur mon ascension de l’Everest. Je venais tout juste d’écrire un livre sur ce qui c’était passé là-bas, on a perdu 4 personnes et ça a été une longue et difficile expédition, et il voulait faire une pub autour de ça. J’ai été payé 5000$ et c’était énorme pour moi à cette époque parce que je venais de me marier. Mon père était décédé depuis un mois et j’ai eu le sentiment que c’était son cadeau d’adieu, une petite étincelle.
J’ai ensuite réalisé que c’était une étincelle tout court. Juste ensuite discovery channel m’a demandé : pourquoi ne pas faire un programme où l’on vous lâcherait dans des endroits difficiles ? Mais j’ai dit non trois fois au concept man vs Wild parce que je ne voulais pas faire de télé. Ensuite ma femme m’a dit « pourquoi n’essaierais-tu pas ? Au moins, tu sauras à quoi tu dis ‘non’. Ca a fait l’effet d’une bombe. Maintenant je regarde en arrière et je pense que j’ai été un idiot, je n’étais pas loin de refuser.
</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Ce que beaucoup de gens ignorent c’est qu’une part considérable de votre travail est bénévole – de traverser la tamise nu dans une baignoire à voler autour de l’Everest avec un « parapente motorisé ». Cette charité est-elle guidée par vos croyances Chrétiennes ?</h5>
<p>Ma foi occupe une part importante de ma vie et au fil des années, j’ai appris la fierté qu’apporte de se dire qu’on a besoin de rien. Ça a été une force silencieuse et ça m’a accompagné pendant les moments difficiles. Ce n’est pas particulièrement l’église ou la religion mais c’est une grande partie de notre vie de famille. On m’a offert une situation privilégiée avec l’émission et j’ai envie d’en faire quelque chose de bien.</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Vous avez trois jeunes garçons. Quelles sont les leçons de vie les plus importante que vous voulez leur transmettre ?</h5>
<p>Ne jamais abandonner. Et ne jamais écouter les voleurs de rêves. La vie est pleine d’opposants. Mais il faut y aller pour obtenir une chance de réussir.
Ils n’ont juste pas le droit de faire des choses dangereuses. C’est le deal.
</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Pendant que vous dévorez les larves de coléoptères géants ou que vous extrayez de l’eau des crottes d’éléphants, que font les autres membres de l’équipe ?</h5>
<p>Ils rient. Au début, ils n’arrêtaient pas de me demander « Bear, comment peux-tu faire ça » et maintenant c’est plus du genre « Allez Bear, fais nous un truc sanglant ». Ce sont les héros de l’ombre de tous les voyages. Nous sommes une petite équipe de 4, et les gars sont des pros dans leur spécialité – ex agent des forces spéciales ou caméraman de l’aventure – et on prend soin les uns des autres. On est les meilleurs potes. Parfois, les choses tournent mal et tu tombes malade. J’ai eu une diarrhée aigue l’autre jour en escaladant. J’ai aussi plus de mal avec le froid extrême ces derniers jours. J’ai eu des engelures sur l’Everest, ce qui signifie que je dois me battre encore plus pour garder les orteils et les mains chaudes. Mais nous avons un hélicoptère et un téléphone satellite en cas de force majeure.</p>
</div>

<div class="article_inter">
<h5 id="">Question bonus : Vous avez maintenant 36 ans – pendant combien d’années encore pourrez-vous faire tout ca ?</h5>
<p>J’ai 26 ans [rires]. Mon kiné est mon pilier – elle me redresse après les mauvais coups. Elle m’a regardé récemment et m’a demandé : « Pendant combine de temps encore allez-vous faire cela? ». J’ai répondu : « tu ne peux pas me demander ça, tu es mon dernier soutien. Ne perd pas la foi… »</p>
</div>



<p>La saison 5 de Bear Grylls Man vs Wild sur Premier le 6 avril, la série est également diffusée sur SBS One.</p>



Source <a href="http://www.theaustralian.com.au/news/features/questions-bear-grylls/story-e6frg8h6-1226022440216">theaustralian.com.au</a> - traduit par <a href="#">Camille.G</a>

</div>
Page crée le 05 08 2011 par Kiki.
Derniere modification fait le 30 08 2011.